recherche
Madame Schneckenburger (PL) rejette le budget en raison de la hausse salariale importante octroyée au CA : 300 francs de plus par mois, ce qui représente le 5% !«Il n’y a pas que les CA qui ont une augmentation de la charge de travail.»
Monsieur Varonnier (PR) dit en parlant de la baisse du centime :« la classe moyenne a aussi le droit de recevoir quelque chose ... car c’est elle qui paye le plus d’impôts»
Pour Monsieur Chapatte (PDC) « Versoix n’avait pas besoin de ce centime additionnel en plus pour se développer et il y a assez de moyens, même sans cela.»
Monsieur Marro (PS) refuse la baise du centime car «il est préférable d’utiliser les ressources financières pour réaliser des travaux d’entretien des bâtiments et d’investir dans le domaine social»
03.12.2010 par JJ
num.204 déc. 2010 p.10
Conseil municipal de novembre

Brèves du CM

- Monsieur le Maire, Patrick Malek Asghar a déploré les dégradations infligées aux vestiaires de foot du stade Louis Young, fraîchement rénovés La Fiveac a réalisé un film de présentation sur Versoix pour la promotion économique de notre ville, une initiative saluée de part et d’autres - La commune a voté un petit crédit pour compléter les investissements de Swisscom en matière de fibre optique à Versoix et s’assurer que toute la commune sera connectée dès l’année prochaine semble-t-il au lieu de l’horizon 2014-2015 prévu auparavant 

Patinoire

Elle sera utilisée par les écoles, pour des démonstrations de hockey et bien sûr des larges plages horaires seront réservées au public. Une buvette sera mise en place avec de la petite restauration. L’inauguration est prévu pour la fin du mois.

Budget 2011 de l’Espace de Vie Enfantine

A partir de la rentrée prochaine, 30 places d’accueil supplémentaires seront ouvertes et marqueront l’utilisation totale du nouveau bâtiment. Le montant total de la subvention se monte à 2,8 millions environ. Ceci représente une augmentation d’1 million de la subvention à la petite enfance et ceci sans compter la valeur du bâtiment, ni le poste d’entretien du bâtiment qui est comptabilisé sous un autre budget de la commune selon les dires du président de la commission des finances. Le budget a été approuvé à l’unanimité.

Budget 2011 de la commune

Le vote du budget a donné lieu a un vif débat dont il n’est pas possible de retransmettre tous les détails mais que je vais m’efforcer de retranscrire assez fidèlement. La pierre d’achoppement principale étant évidemment la baisse du centime additionnel de 49 à 48 centime, ou plutôt les motivations et justifications de cette baisse, tels qu’ils ont été présentés par le CA lors du dernier CM et tels que je les ai rapporté dans mon précédent compte rendu.
M. Rothlisberger (PS) anticipe d’ailleurs le débat en faisant remarquer qu’il aurait préféré pouvoir discuter de cette baisse du centime à part et pas comme partie intégrante et indissociable du vote sur le budget.
La commission des finances a accepté ce budget par 5 oui et 4 non.

A l’ouverture du débat c’est Mme Sauter (Les Verts) qui s’exprime en premier en expliquant que les Verts vont rejeter le budget à cause de la baisse du centime additionnel. Les raisons invoquées sont que la baisse correspond à une baisse de 450’000 frs de revenu pour la commune, ce qui veut dire que la classe moyenne et les petits revenus vont économiser que quelques dizaines ou centaines de francs, alors que pour la commune c’est une perte relativement importante, surtout que sans la vente extraordinaire de terrain, le déficit serait déjà de 500’000 frs environ. On creuse donc un déficit déjà structurel. Mme Sauter a précisé que les Verts n’étaient évidemment pas opposé sur le principe à une baisse d’impôt, mais que le moment semblait mal choisi. Elle a insisté aussi sur le fait que le CA avait serré la ceinture sur tous les budgets l’année passée à cause du déficit structurel de 500’000 frs, et malgré ça on voudrait encore baisser les recettes? L’argument du CA et des partisans de la baisse du centime, qui dit qu’il faut baisser les centimes pour mieux se préparer à une baisse probable des recettes fiscales d’ici quelques années suite aux discussions sur la fiscalité des entreprises avec l’UE, n’a semble-t-il pas convaincu de sa pertinence les Verts et d’autres membres du CM.

Mme Schneckenburger (LIB) a pour sa part exprimé son rejet du budget en raison de la hausse salariale importante octroyée au CA. En effet, il semble que le CA ait demandé et obtenu une hausse de salaire de 900.- par mois qui sera étalée sur 3 ans à raison de 300.- chaque année, ce qui d’après Mme Schneckenburger correspond à une hausse de 5% chaque année. Pour elle, il n’y a pas que les CA qui ont une augmentation de la charge de travail et elle a proposé une augmentation unique de 3% pour les CA et de 1,5% pour le personnel communal. Le Conseil Municipal a refusé à la majorité, seuls les socialistes soutenant la proposition, les Verts s’abstenant.

M. Ricci (PDC) a ensuite expliqué que les élus PDC soutiendraient le budget, en avançant l’argument de l’allègement fiscal pour les familles.

M. Leiser (PRD) s’est exprimé pour confirmer le soutien de la fraction radicale à la baisse du centime additionnel en rappelant que l’objectif était de le baisser encore dans la prochaine législature.

M. Marro (PS) a souligné que les socialistes refuseraient la baisse du centime, car ils jugent préférables d’utiliser les ressources financières pour réaliser des travaux d’entretien des bâtiments (rénovation avec une meilleure efficacité énergétique pour profiter pendant qu’il en est encore temps des subventions fédérales et/ou cantonales) et investir dans le social par exemple en engageant plus d’Agents de Police Municipal et des Travailleurs sociaux hors murs.

M. Varonnier (PRD) a pris la parole pour dire que c’est bien de parler de social, mais que la classe moyenne a aussi le droit de recevoir quelque chose en retour, vu que c’est elle qui paye le plus d’impôts utilisés pour payer les prestations.

M. Chapatte (PDC) a expliqué que Versoix n’avait pas besoin de ce centime additionnel en plus pour se développer et il y a assez de moyens, même sans cela.

Mme Gaillet (LIB) répondant à l’idée d’engager plus d’APM pour la sécurité à Versoix, a expliqué que les APM ne répondent pas aux besoins, qui sont de surveiller et intervenir de nuit, alors que les sociétés privées de surveillance le font très bien.

Le conseiller administratif Lambert (PDC) a expliqué pour sa part qu’on ne fait pas du social qu’avec des TSHM. Les budgets pour l’accueil parascolaire par exemple, ont été augmenté dû aux transferts de charges aux communes.

Finalement le budget a été approuvé par 13 oui, 8 non et 1 abstention.


Rénovation de l’Aula des Colombières

Tous les adeptes de cinéma seront ravis d’apprendre que l’aula va recevoir de nouveaux sièges, bien plus confortables que les anciens, ce qui n’est pas très difficile on vous le concède. Le DCTI a prévu de rénover cette aula et la commune ne payera donc que les sièges et une partie de l’équipement tout neuf pour le cinéma. Tout n’est pas encore fait donc il ne faut pas tirer de plans sur la comète, mais quand même la commune espère que tout se passera bien et c’est pour ça qu’une enveloppe de 450’000 frs est déjà présentée au CM pour pouvoir aller de l’avant dès que les discussions avec le DCTI auront abouties. L’inauguration est prévue pour le courant de l’année prochaine si tout va bien.


Divers

M. Marro (PS) a demandé des informations sur les salaires des APM à Versoix, car un des APM est parti pour un job similaire en ville et la question de la valorisation salariale adéquate aurait joué un rôle. M. Lambert (PDC) lui a répondu que la commune aurait bientôt en mains un tableau comparatif des salaires dans toutes les communes. M. Varonnier (PRD) a demandé aussi d’intégrer les horaires dans l’équation, car il semblerait que certains APM travaillent le soir (ce qui représente un surcoût).

M. Leiser (PRD) a demandé ce qu’il en était de sa demande lors d’un précédent conseil municipal de favoriser l’engagement d’apprentis dans les différents services communaux et fondations communales.
M. Malek Asghar (PRD) lui a répondu que pour l’administration communal ça se faisait, mais qu’il n’avait pas de contrôle direct sur les fondations versoisiennes et qu’il se proposait si le CM était d’accord de relayer cette demande au nom du CM dans son ensemble auprès de tous les acteurs concernés.

Jérémy Jaussi

Légende des photos :

Madame Schneckenburger (PL) rejette le budget en raison de la hausse salariale importante octroyée au CA : 300 francs de plus par mois, ce qui représente le 5% !«Il n’y a pas que les CA qui ont une augmentation de la charge de travail.»

Monsieur Varonnier (PR) dit en parlant de la baisse du centime :« la classe moyenne a aussi le droit de recevoir quelque chose ... car c’est elle qui paye le plus d’impôts»

Pour Monsieur Chapatte (PDC) « Versoix n’avait pas besoin de ce centime additionnel en plus pour se développer et il y a assez de moyens, même sans cela.»

Monsieur Marro (PS) refuse la baise du centime car «il est préférable d’utiliser les ressources financières pour réaliser des travaux d’entretien des bâtiments et d’investir dans le domaine social»

auteur : Jérémy Jaussi

<< retour