15.03.2018 par MG
num.277 avril 2018 p.05
Parkings de l'aéroport et de Palexpo

 Chaque année, quand le trafic automobile généré par les visiteurs au Salon de l’Auto s’ajoute à celui vers l’aéroport et son centre commercial, la pollution atmosphérique augmente dans la région. Afin de la réduire, la solution d'adapter les prix du parking aux véhicules fait son chemin. L’idée de base, est de multiplier le coût à payer à la sortie par un facteur deux pour les voitures diesel qui sont certifiées conformes à la norme la plus récente (Euro 6, à partir de 2014), et trois pour tous les autres diesels. Pour encourager leur utilisation, les voitures électriques, hydrogènes et hybrides auront un rabais de 50%.
Afin d'estimer efficacement les prix, on utilisera les caméras de chaque entrée des parkings, qui identifient déjà les plaques d’immatriculation, et les transmettront à un ordinateur central.
Via internet, le logiciel sera en mesure d’identifier la voiture en question et de définir le tarif à appliquer. A la sortie, la caisse demandera le prix adéquat selon les données transmises, donc parfaitement adapté à la voiture concernée.
Ce système doit encore recevoir l’accord des deux Conseillers d’État, MM Barthassat et Maudet, en charge du dossier. Dès qu'il sera approuvé, il entrera en fonction le premier jour du mois qui suit ce Salon.

auteur : Mike Gérard

<< retour