18.06.2018 par MG
num.280 juillet-août 2018 p.06
Give me the Good News

Cette chanson, en français «donnez-moi les bonnes nouvelles» est chanté par Crocodile Harris, à ne pas confondre avec Crocodile Dundee ! Il se trouve sur le site
https://www.youtube.com/watch?v=JACJjid9WWY
En ce moment, en lien avec les discussions entre les Etats-Unis la Corée du Nord et aussi l’Iran, voici un extrait : -
«War's the one game where we all lose. Give me the good news» ce qui signifie que la guerre est le jeu dans lequel nous perdons tous.
Pourquoi tout ça ? Eh bien, mi-juin
j’ai remarqué un très grand nombre de vols annulés, ou dont le retour à Genève avait été dévié (à Lyon ou à Strasbourg). Alors, je me suis connecté sur site de l’aéroport de Genève dans l’espoir de trouver une explication. Or, à l’évidence, il ne contenait que les «bonnes» nouvelles : aucune mention des 80 vols annulés le weekend du 9-11 juin (à cause d’une grève des contrôleurs aériens en France).
Et la première bonne nouvelle : -
« Ethiopian Airlines inaugure la première ligne long-courrier vers l’Afrique depuis Genève ».
Selon l’article, «le directeur de l’aéroport, André Schneider se réjouit de cette nouvelle route». Selon lui, c’est «l’aboutissement des efforts de Genève Aéroport pour se doter d’une desserte intercontinentale de qualité, répondant aux besoins de son marché». Il dit que, «ce vol conforme à notre stratégie de développement qualitatif, Genève Aéroport est particulièrement attentif à promouvoir l’arrivée d’avions de dernière génération».
Il y a une autre «bonne nouvelle», qui n’est pas mentionnée quand l’aéroport écrit que c’est un vol direct. En réalité, avant atterrir à Genève, l’avion atterrit à Milan (Malpensa) tôt le matin. Ainsi, quand il vient à Genève (arrivé prévue à 7h30) quelques passagers auraient quitté le vol à Milan et la charge de kérosène sera minime. Ensuite, le soir, quand l’avion quittera Genève pour Milan (départ prévu à 20h45) il n’y aura ni le plein de passagers ni le plein de kérosène. C’est la chance pour nous, à Genève, parce que le départ de Milan pour Addis-Ababa, est prévu à 22h50.
Et les mauvaises nouvelles ! Premièrement, Monsieur Schneider n’a pas été particulièrement attentif à promouvoir l’arrivée d’avions de dernière génération quand il avait annoncé avec fierté la reprise des vols entre Genève et les iles Maurice utilisant de vieux avions très bruyants. Deuxièmement, le jour où on décidera d'exploiter un vol direct Genève – Addis-Ababa, le départ sera certainement planifié pour après 22h (considéré comme acceptable par le PSIA), et le décollage sera nettement plus bruyant qu'un vol pou Milan. Et troisièmement, Monsieur Schneider veut obtenir davantage de vols long-courriers partant de Genève tard le soir, 7 jours sur 7.

Alors, pour l’aéroport, les mauvaises nouvelles ne sont pas à publier sur leur site Web.
 

auteur : Mike Gérard

<< retour