recherche
 
11.02.2013 par MdV
num.225 fév. 2013 p.07
La pelotière multiplie les passerelles jusqu'en 2015

Construit au milieu des années nonante sans aucun équipement collectif, le quartier de la Pelotière connaît depuis une continuité de transformation. Avec, bien sûr, la mise en place du café-rencontre ou encore celle de la surface de jeu de l’Agorespace. Sans oublier les actions menées avec succès en collaboration avec les jeunes comme la mise en couleur des jardinières au centre du quartier.
Depuis juillet 2012, la Pelotière est également intégrée au réseau «Projets urbains» (www.projetsurbains.ch) dont le principe consiste à accompagner, sur une durée de quatre ans, des actions dans des quartiers défavorisés pour leur développement social et urbanistique.
Le projet «Passerelles pour la Pelotière», qui s’inscrit dans ce cadre, est coordonné par l’Office fédéral du développement territorial. La Mairie de Versoix (à l’initiative de ce projet), le canton et la Fondation Dutoit (propriétaire majoritaire sur le site), font également partie du groupe de pilotage.
Ces quatre partenaires financent l’opération à hauteur de 509 000 francs (voir encadré).
L’objectif concret en ce qui concerne la Pelotière, est de dynamiser l’animation communautaire dans un souci d’intégration sociale tout en favorisant une approche participative des habitants et des différents professionnels engagés sur le terrain.
Pour ce faire, la Mairie a décidé de faire appel à une aide extérieure, et mandaté «l’Association pour la promotion des démarches communautaires» afin de créer cette dynamique sur place.
Son représentant, Joaquin Salazar, est actif sur le terrain depuis juillet 2012. Sa mission: présenter cette initiative aux habitants, établir un diagnostic et surtout, aider l’Association des Habitants de la Pelotière à formuler des projets en partenariat avec les différents intervenants.
C’est dans cet esprit que la Mairie a convié le 15 janvier plusieurs partenaires travaillant sur place, notamment les TSHM (Travailleurs sociaux hors-murs) et les représentants du Rado, la villa Yoyo, l’Association des habitants de la Pelotière, la Fondation Dutoit et la régie Rosset, l’école Lachenal ainsi que des collaborateurs du Service municipal Social Jeunesse et Sécurité. L’objectif est de constituer un groupe de réflexion animé par M. Salazar afin de faire émerger de nouveaux projets portés par l’ensemble des intervenants qui déboucheront sur un contrat de quartier.
Parmi les grands objectifs déjà prévus en 2013, il y a d’ores et déjà la mise en place du nouveau café-rencontre. Le bâtiment sera reconstruit cette année et passera d’une surface de 45 à 120m2 ! Ce lieu de vie sera composé d’une cuisine, d’un bureau et d’une salle polyvalente modulable avec tout le confort sanitaire. «Il comprendra les mêmes activités telles que les cours de langues pour les migrants, les animations pour jeunes ou encore la permanence de l’assistante sociale communale (info et première consultation)», explique Cédric Lambert, Conseiller administratif en charge du Social, de la Jeunesse, de la Sécurité de la Culture et de la Communication. Mais d’autres fonctions sont à définir, notamment avec le groupe de travail qui a été constitué».
La Pelotière va également profiter en 2014 du futur quartier de la Scie et de la réaffectation du Molard au bord de la Versoix. Les travaux, qui débuteront prochainement (voir article «Travaux») vont considérablement modifier l’entrée sud de Versoix et créer un nouveau «morceau de ville».
Une autre façon de tisser des passerelles entre ce quartier et le centre-ville de Versoix.

 

Le projet «Passerelles Pelotière» en chiffres

Le coût total du projet sur les quatre ans (2012-2015) s’élève à 509 000 francs. La Confédération participe à hauteur de
198 000 francs, le canton verse 82 000 francs, la fondation Dutoit, (propriétaire majoritaire sur le site), injecte 80 000 francs et enfin la Mairie complète ce budget avec 149 000 francs (intégrés dans le budget de fonctionnement).

 

Des projets déjà réalisés en 2012

«Passerelles pour la Pelotière» a déjà permis la réalisation de différents projets en 2012. Comme par exemple la mise en place de dix-huit jardins familiaux sur un terrain mis à disposition par la Mairie (photo). Autre action menée à terme: la réalisation d’un livre en collaboration avec les enfants du quartier, une artiste, la bibliothèque communale, la Villa Yoyo et Tapori ATD Quart-Monde. Ou encore plus récemment la mise en place d’une piste de pétanque.

auteur : Mairie de Versoix

<< retour