recherche
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
25.10.2017 par YR
num.273 novembre 2017 p.05
Lachenal-Dégallier : 100% participatif

Lachenal-Dégallier : 100% participatif

Sous l'impulsion de quelques propriétaires, la transformation du triangle délimité par les rues Adrien Lachenal et Louis Dégailler est de nouveau à l'ordre du jour. Pour mémoire, ce quartier avait fait l'objet d'un PLQ avalisé par les élus municipaux lors de la précédente législature, puis refusé par voie référendaire en février 2014. Désormais, un mot revient sans cesse : participatif.

Maison de projet

Au 6, chemin Louis Dégailler, on trouve une drôle de maison. Elle n'est pas bleue, elle n'est même pas chantée par Maxime Le Forestier, mais elle porte tout de même le même esprit de rassemblement positif que la bâtisse au centre de la chanson San Francisco.

Dans le jardin, des ateliers sont proposées aux enfants afin qu'ils s'approprient le quartier. À l'intérieur de la maison, plusieurs activités sont proposées aux adultes : visualiser d'autres quartiers de Versoix comme s'ils étaient insérés dans l'espace du triangle Lachenal-Dégailler (afin d'étudier les possibles), faire émerger les idées et les désidératas de chacun pour l'avenir du quartier, ou encore soulever la question des flux de production (avec, notamment, un questionnement sur la place des artisans).

Le processus est pléthorique, foisonnant. À voir le programme prévu pour les trois jours qu'a duré ce premier week-end d'ateliers, on peut aisément affirmer que le bureau Urbz – mandaté par la commune de Versoix ainsi que l'office cantonal de l'urbanisme – n'a pas chômé.

Pour Urbz, cette démarche va au delà du processus de concertation : il s'agit ici de trouver de nouvelles manières de faire participer le public dans la création de projets de quartiers; projets qui serviront à leur tour, bien plus tard, à concocter un futur PLQ.

Si un tel processus est aussi foisonnant dans sa forme et dans le nombre d'activités proposées, c'est en bonne partie parce qu'il constitue un test grandeur nature. Avec Lachenal-Dégallier,  Versoix est aux avant-postes d'une démarche hyper-participative, qui entend prendre en compte l'opinion de quiconque passera la porte de la maison de projet. Il fallait probablement cela pour rebondir après le PLQ défait de 2014.

La sincérité comme valeur première

Curieux d'en savoir plus sur la démarche, nous avons pu interroger Messieurs Laurent Badoux (Office de l'urbanisme du canton de Genève) et Matias Echanove (co-fondateur d'Urbz).

  • Versoix Région : Qu'est-ce qui vous a intéressés dans ce projet ?
  • Matias Echanove : On a vu une ouverture pour un projet réellement participatif, du départ jusqu'à la constitution du plan. C'est assez rare, finalement. On nous a déjà demandé de faire de la participation "pour de faux". C'est quelque chose qui se fait debout. Or, là, on sait que Laurent Badoux est très sincère dans son approche. On a également une excellente interaction avec le maire, Cédric Lambert (PDC), qui partage la même envie.
  • Versoix Région : Pourquoi les pouvoirs publics ont-ils opté pour Urbz ?
  • Laurent Badoux : Nous avons choisi ce bureau pour le foisonnement de son approche, son originalité, et son aspect évènementiel. Par ailleurs, cette démarche colle à l'ambition de la commune, et à ce titre, nous sommes très heureux d'expérimenter à Versoix des méthodes nouvelles.
  • Versoix Région : En ouverture du week-end, vous avez organisé un "cimetière des PLQ". Est-ce une manière de traiter les évènements passés sous l'angle de la dérision ?
  • Matias Echanove : Au delà de ça, on s'est dit qu'il était important de pouvoir parler des projets qui se sont faits avant. Même s'ils ont été rejetés, beaucoup de gens ont travaillé dessus, on ne pouvait pas les ignorer. Le but n'est pas de se moquer, mais de pouvoir permettre à chacun d'en parler, ainsi que de montrer que ce processus ne marque pas le retour de ces anciens projets.

Si le week-end inaugural d'ateliers est déjà passé, le processus continue : une permanance est organisée à la maison de projet sise au 6, chemin Louis Dégailler,

  • Visite commentée des résultats du workshop et discussion : Dimanche 22 octobre à 14h et mercredi 25 octobre à 18h
  • chaque mercredi et jeudi de 16h à 20h ainsi que
  • les premiers et troisièmes dimanches de chaque mois de 14h à 18h.

Pour plus d'informations sur la suite de ce processus, de plus amples informations seront publiées sur facebook.com/deltaversoix. Pour contacter le bureau Urbz, une adresse e-mail et un numéro de téléphone sont en place : & 076 371 81 87 !

 

Texte et photos : Yann Rieder

auteur : Yann Rieder

<< retour  rafraîchir cette page

 0 réaction(s) sur "Lachenal-Dégallier : 100% participatif"
Merci de vous inscrire avant de pouvoir réagir (gratuit).
login (email) 
pass 
Vous avez oublié votre mot de passe, vous voulez le recevoir par email:
email
Si vous n'avez pas de login pour ce site versoix-region.ch
Entrez vos nom ET prénom pour vérifier que vous n'êtes pas déjà répertorié
* nom* prénom
continuer