recherche
 
 
 
 
15.08.2018 par PAD
num.280 juillet-août 2018 p.05
Enfin le train au quart d’heure à Versoix ! Un accouchement laborieux ! Quels bémols ?

Le « train au quart d’heure » voilà que ce rêve devient enfin réalité en ce début du mois de juin 2018 sous l’appellation LEMAN EXPRESS.
L’inauguration joyeuse, sous le soleil du 7 juin dernier, s’est déroulée comme il se doit, en musique, Place de la Gare à Versoix. Les CFF, l’Office fédéral des transports (OFT) et les autorités représentées par les Conseillers d’Etat en charge des infrastructure - Mme Nuria Gorrite (VD) et M. Serge Dal Busco (GE) - ont exprimé leur satisfaction de ce coup d’envoi en présence des conseillers administratifs des communes de Versoix, de Pregny-Chambésy, des syndics de Mies et de Coppet, de nombreuses personnalités, y compris celles de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et de la population présente.

En effet, cette cadence au quart d’heure - a débuté partiellement le 11 juin (aux heures de pointe) entre Coppet et Lancy-Pont-Rouge puis s’étendra à toute la journée, de 6h à 20h, du lundi au vendredi, dès décembre 2018. Léman Express s’inscrit aussi comme composante du vaste projet transfrontalier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) prévu pour décembre 2019.
LEMAN EXPRESS aujourd’hui, c’est neuf nouvelles rames très confortables, identifiables par le ruban bleu qui court sur leurs flancs, presque silencieuses, avec 200 places assises, des espaces pour vélos et poussettes, un accès facilité pour les personnes à mobilité réduite, qui viennent compléter la flotte actuelle des CFF.
A terme, LEMAN EXPRESS comptera 40 unités (à environ dix millions de francs par unité, 23 financées du côté suisse et 17 du côté français) et pourra accueillir 50'000 voyageurs par jour.

On s’en réjouit largement et l’on salue les innombrables efforts qui ont permis cette réalisation, à commencer par les contributions des autorités locales et de la population qui a soutenu ces actions.
Sans remonter au siècle dernier et si l’on n’est pas trop affecté par le syndrome du fameux Aloïs (qui ne touche d’ailleurs pas immédiatement les souvenirs lointains), on se souviendra de quelques faits qui ont contribué à cette réalisation :
2001 : La pétition P 1345 munie de 2357 signatures, demandant davantage de trains pour Versoix. Examinée le 10 avril 2001 par la commission des transports du Grand Conseil après l’audition de MM. Jean-Pierre Widmer (président du CM) et de Alain Rességuier (CA), on peut lire dans le rapport de cette commission :
… M. Matthey explique qu'une amélioration substantielle de la desserte de Versoix est liée à la mise en service d'un RER prévu pour fin 2004, elle-même subordonnée à l'achèvement de la troisième voie Coppet-Genève. La desserte passera alors à la demi-heure, voire au quart d'heure dès 2008. …

2008 : Une autre pétition, déposée par le Conseil municipal de Versoix le 14 mars 2008, portée au Grand Conseil par Madame Marie-Josée Sauter alors Présidente du CM et par le M. Maire M. Patrick Malek-Asghar, forte de 4039 signatures demandant des trains à la demi-heure. (Il s’agissait d’une époque où le dicastère des Transports était rattaché au Sports !)

2010 : Plus récemment, il y a 8 ans, après l’inauguration des rames DOMINO, dans le rapport du Conseil administratif CRA 2010 page 61, sous la rubrique Transports où l’on peut lire : … En effet, l’Etat nous a transmis un rapport confirmant une augmentation de la fréquentation de 54 % sur les trains du samedi et de 10 % sur ceux du soir (cadence actuelle). Dans le même temps, l’Etat de Genève a demandé une offre aux CFF allant dans le sens de la Commune (train au quart d’heure jusqu’à minuit y compris le week-end). …

Ce petit retour historique est destiné à mettre en perspective le long cheminement qui a conduit au … LEMAN EXPRESS ! Terme sans doute beaucoup plus porteur que LEMAN LENT si l’on considérait les décennies de sa mise en place.

Déjà des bémols ! A peine remis de la joie effective de ce début de réalisation le 11 juin 2018 que déjà des bémols apparaissent en ce mois de juin :

A. la mise en consultation des horaires CFF 2019, du 26 mai au 17 juin et
B. l’avenir de la ligne V des bus TPG
qui devrait être repensée d’ici à la fin de l’année pour s’adapter à la nouvelle situation crée par LEMAN EXPRESS.

A) Il ressort que dans ce projet d’horaires CFF 2019
• Les cadences restent à l’heure le dimanche et à la demi-heure le samedi, ce qui ne présente aucun progrès par rapport aux années précédentes.
• La suppression injustifiée de deux arrêts à Versoix du RE (Regio Express) à 17h57 et 18h57
• La suppression incompréhensible de 3 arrêts à Versoix en fin de semaine, la nuit à 1h23, 2h22 et 4h22
Les autorités de Versoix ont demandé, dans le délai, aux CFF et au Canton le rétablissement de ces arrêts à Versoix ainsi qu’une cadence minimum du Léman Express à la demi-heure le dimanche.

Comme décrit plus haut, il n’est pas inutile d’appuyer ces propositions par une pétition qui montrera un large soutien de la population sur le maintien des trains de nuit et l’amélioration indispensable des liaisons avec Genève le dimanche, d’autant que Versoix-Beach fait son chemin et que la route de Suisse est en opération chirurgicales pour plusieurs années encore. Cette pétition peut être signée en ligne ou sur papier jusqu’à la mi-août (liens avec cet article sur le site www.versoix-region.ch)

B) Quant à l’avenir de la ligne V, selon le porte-parole et responsable des affaires publiques des TPG, elle restera en l’état jusqu’en décembre 2018 lorsque Léman Express prendra sa pleine capacité.
Léman Express servira à terme de colonne vertébrale au réseau local. Le rôle de la ligne V est appelé à évoluer.
Sur la commune de Versoix, la ligne V permettra toujours à plusieurs quartiers (Montfleury, Ecogia) de se rabattre sur la gare de Versoix. Elle offrira ensuite de nouvelles possibilités aux habitants de Genthod et Bellevue en direction de Genève-Aéroport.

En conclusion et globalement, parmi les bémols dès 2019, si le projet CFF 2019 restait en l’état :
• En semaine Léman Express au quart d’heure va nous faire gagner une trentaine de mouvements par jour vers Cornavin, mais la ligne V va nous priver d’une trentaine de mouvements vers cette destination. Où est le progrès ?
• Le samedi nous perdrons les 25 mouvements du V vers Genève
• Le dimanche nous perdrons les 18 mouvements du V vers Genève
Cela renforce la nécessité d’améliorer les cadences de Léman Express durant le week-end et … de signer la pétition !

Reste à savoir quels seront les itinéraires et les cadences du « V nouveau » qui ne conduira plus à Cornavin mais … à l’Aéroport. Un bonus pour EasyJet !

Nous reviendrons cet automne sur le devenir de la ligne V, lorsque les projets auront évolué, nous l’espérons en concertation avec les autorités locales.
 

auteur : Pierre Dupanloup

<< retour