recherche
M. le Maire Cédric Lambert veut montrer l'exemple !
 
 
L'auteure de cet article prête à pédaler !
15.06.2019 par ValC
num.290 juillet-août 2019 p.10
Alors tout roule à Versoix ?

Le samedi 15 juin une rencontre était organisée au stand de Versoixroule, avec M. Lambert, qui vient de prendre sa fonction de Maire pour l’année à venir, mais aussi avec la présence de membres de Genèveroule et M. Kobler, chef du service de l’urbanisme et des transports. L’occasion de faire le point entre transports et écologie.

Croissants, cafés, pain et confitures étaient au rendez-vous en ce samedi matin. Versoixroule ça marche, et plutôt très bien. Le but de est de permettre à un maximum de personnes de profiter du vélo facilement et les années passent avec toujours autant de succès. Une stratégie prévoit d’ailleurs de développer une nouvelle voie verte intercommunale entre Versoix, Genthod, Bellevue et Collex-Bossy afin de renforcer la mobilité douce dans la région en la rendant plus facile d’accès. De plus, les cyclistes possèdent actuellement l’avantage de pouvoir quitter Versoix en passant par la passerelle qui relie le Bourg à La Scie, sans devoir faire le détour que les véhicules motorisés doivent emprunter. Un gain de temps qui motivera peut-être certains à prendre le vélo pour les beaux jours.
C’était également l’occasion de parler de la nouvelle réglementation des parkings communaux. Si la place Bordier est désertée depuis la mise en place des places payantes, le parking de la Scie fonctionne plutôt bien, car il permet de répondre à une demande pour celles et ceux qui travaillent à Versoix et compense le fait que le secteur du Bourg soit bloqué et non-disponible. D’ailleurs, c’est l’occasion de rappeler que le parking de la gare de Versoix possède un espace P+R de plus de 70 places ! Donc le succès n’est malheureusement pas au rendez-vous, car seul plus de 10 abonnements ont été vendus. Comment expliquer un tel manque de succès ? Pour M. Kobler, la position géographique de Versoix n’est pas forcément compatible avec les règles qui permettent d’accéder au P+R. Mais ce n’est pas tout : il est impossible de trouver les informations relatives à ce parking sur le site de la commune. L’onglet « Abonnements et Parkings » donne uniquement les tarifs et informations des parkings gérés par la commune, alors que le P+R est géré par la Fondation des Parkings. Un coup de publicité pourrait être envisagé à la fin des travaux pour promouvoir cet espace dédié aux pendulaires, et on espère que des informations relatives à ce parking apparaîtront sur le site de la commune. À moins que les intérêts des deux politiques tarifaires ne divergent trop…En effet, les tarifs et les règlementations de parking ne sont pas les mêmes.
Quel endroit mieux placé qu’une rencontre dans la zone 20, zone de rencontre, autour de la gare, pour parler de cette zone 20 ? Force est de constater que les gens ont mis du temps à s’y habituer, et qu’il n’y a pas moins de voitures. Néanmoins, tout une zone 30 devrait bientôt venir entourer le secteur afin d’éviter les trop grands changements de vitesse et de permettre un trafic plus fluide. De plus, la fin des travaux de la Route Suisse (qui, pour l’instant, devraient finir dans les temps) permettra de faire baisser le nombre de voitures qui utilisent la déviation par la zone 20 de la gare.
M. Lambert s’est également exprimé au sujet des préoccupations écologiques au centre de son mandat. Le PDC prend en compte l’écologie et le développement durable, notamment à travers son opposition à la décharge bio-active, et à l’usine d’embouteillage de Divonne qui pourrait appauvrir nos nappes phréatiques. La mobilité douce est également dans les préoccupations et le tri des déchets aussi. Ah le tri ! Si vous ne possédiez pas de zone de tri à proximité de chez vous, rassurez-vous : le programme des containers enterrés n’est pas encore complètement terminé actuellement. L’objectif est d’arriver à ce que chaque point de collecte ait au moins le verre, le papier, les ordures ménagères et les déchets de cuisine. Le PET est également réintroduit peu à peu, car le rapporter en magasin n’a pas fonctionné comme attendu.
De nombreux projets à venir qu’on se réjouit de voir mis en pratiques.
 

auteur : Valentine Curvaia

<< retour