recherche
 
16.11.2019 par FK
num.293 novembre 2019 p.15
Laura Cazador co-réalise les Insoumises

La poignée de main est ferme et chaleureuse, le regard pénétrant, le sourire naturel et les gestes tout en rondeur.
Laura Cazador est une enfant de Versoix, née en 1983. Ses racines sont en elle : le lac, la forêt et la cabine de projection du Ciné Versoix où, tous les vendredis, elle accompagnait son père (Marc Houvet), grand cinéphile de qui elle tient sa passion pour le cinéma. A cette époque, on passait des films 35 mm. Laura se souvient des bruits et des odeurs associés à ces séances auxquelles elle n’assistait toute petite qu’à condition que les films soient adaptés à son âge !
Sa maturité en poche, elle accompagne son père, en 2002, à Cuba. Ils sont invités par Fernando Perez, le co-réalisateur d’Insoumises. Et là, une sorte de coup de foudre pour ce pays qui, à ce moment-là, vit une sorte de démocratisation du cinéma, avec un mouvement de cinéastes qui se lancent dans le numérique.

Enchantée par ce qu’elle a perçu et senti de ce pays, elle y retourne, seule cette fois, en 2003. Elle y passe 2 ans, y étudie le cinéma, la dramaturgie et rejoint un collectif des jeunes cinéastes.
Lorsqu’elle revient en Suisse, en 2006, c’est avec son mari cubain, lui-même producteur, et son premier enfant (elle en a aujourd’hui trois !). Confronté à la pénurie de logement, le jeune couple revient vivre quelques temps dans la famille de Laura, à Versoix. Laura se lance alors dans la coordination du festival Filmar en América latina tout en continuant de s’intéresser au cinéma et en particulier au scénario.
Avec son mari, ils lancent l’association Instant-tanné Prod. Ce collectif cherche à mettre les moyens de productions audiovisuels entre les mains des jeunes afin de les inciter à créer leurs propres images, mais aussi à développer leur sens critique. Cette activité socio-culturelle se fait entre autres en partenariat avec la FASe et Ecole et Quartier.
2010, nouveau départ pour Cuba afin de travailler sur le sujet « Insoumises » dont elle a entendu parler lors de son 2e séjour sur l’ile.
"Insoumises" est une fiction qui s’inspire de l’histoire incroyable, mais vraie d’Henriette Faber, une lausannoise partie à Cuba au début du XIXème siècle. Vêtue en homme pour pouvoir exercer la médecine, profession alors interdite aux femmes, elle tombe amoureuse de Juana, une jeune femme pauvre des environs. Leur mariage ainsi que l’affirmation de ses convictions anti-esclavagistes sont le début de sérieux ennuis.
Parce qu’elle préfère ne pas se lancer seule pour un premier long-métrage de fiction dans un film historique, en espagnol, qui plus est dans un pays qui n’est pas tout à fait le sien, Laura propose à Fernando Perez d’écrire et de co-réaliser « Insoumises ».
La fiction s’impose aux réalisateurs parce qu’ils n’ont pas suffisamment d’éléments historiques sur lesquels s’appuyer, en particulier sur la vie intime d’Henriette Faber à Cuba .
Et, ce qui intéresse Laura et Fernando avant tout, c’est d’extraire l’essence du personnage d’Henriette Faber et de mettre en avant l’aspect transgressif de son destin, qui a un écho contemporain évident. Comment cette femme a-t-elle eu le courage de s’opposer à l’ordre établi, pour suivre ses propres valeurs ?
Le film est sorti en décembre 2018 à la Havane où il a été primé à trois reprises. Il a fait partie des sélections officielles de nombreux festivals, en Amérique latine, mais aussi en Europe, à New-York, et en Suisse (FIFDH). Au moment où cet article est écrit, il passe pour la 7e semaine consécutive au cinéma Nord-Sud à Genève et bénéficie d’un très bon accueil du public. La présentation d’un film, et de celui-ci en particulier, fait partie des moments importants de son travail, avance la réalisatrice.
La vie de Laura est faite d’une palette d’activités qui vont du journalisme à un master en histoire en passant par la réalisation de spots. Mais son évidence, c’est le cinéma. Elle aime la créativité, la dimension collective et de partage du grand écran. Elle est convaincue qu’il contribue, à sa manière, à entretenir ces liens sociaux, hélas mis à mal dans notre société à tendance individualiste…
Insoumises sera présenté à Ciné Versoix le samedi 16 novembre prochain, en présence de sa réalisatrice.

auteur : Francine Koch

<< retour