28.10.2020 par ALBB
num.301 septembre 2020 p.11
Rosey Concert Hall : carrefour culturel intergénérationnel tout près de Versoix

Le Rosey à Rolle est le plus grand et le plus vieil internat de Suisse. L’un de ses objectifs éducatifs est d’ouvrir l’imagination et la créativité de ses élèves, de trouver leur chemin de vie, parfois hors des sentiers battus. Rien ne vaut les arts pour atteindre ce but !

C'est dans cet esprit que le Rosey Concert Hall a été construit. Cette brillante salle de concert, conçue par l’architecte Bernard Tschumi, est consacrée essentiellement, mais pas exclusivement, à la musique classique. Une dizaine de spectacles s’y déroulent chaque année et cette saison 20-21, intitulée « Renaissance » est la septième. Le programme est éclectique et de très haute qualité ; il permet d’enchanter les mélomanes comme un public « débutant », notamment les jeunes, de découvrir de jeunes espoirs ou de retrouver de grands artistes confirmés.

Le Carnal Hall comprend de nombreuses salles de cours dédiées à l'art (musique, théâtre, arts plastiques et même culinaires !). Le cadre est splendide et les élèves peuvent rencontrer les artistes lorsqu'ils répètent leur spectacle.

Les salles de cours de musique ont une acoustique idéale et, outre les Roséens, elles sont fréquentées par les virtuoses de l’International Menuhin Music Academy qui y travaillent, sous la direction artistique du grand violoniste français Renaud Capuçon, à préparer leur master ; ils forment l’orchestre en résidence du Rosey. Une chance unique pour les Roséens d'imaginer leur propre avenir en partageant des moments conviviaux avec de jeunes adultes dans lesquels ils peuvent s'identifier, vu la faible différence d'âge qui les sépare.

Lors des spectacles, les élèves sont impliqués dans l'accueil du public; ils découvrent de nombreux aspects organisationnels et sont spécifiquement formés pour des tâches d’accueil et de sécurité du public, apprenant ainsi à endosser des responsabilités. C'est une chance pour eux de rencontrer des gens de la région, toutes générations confondues, puisque des classes d'autres établissements peuvent obtenir des billets de faveur.

La Fondation qui gère la salle a dû adapter son programme à la crise du covid. L'incertitude quant aux nouvelles mesures demeure, mais la saison devrait se dérouler aussi normalement que possible, même si la capacité de la salle devait être réduite. Tous les artistes ont déjà confirmé leur présence et seront heureux de jouer si les conditions le permettent. On pourra ainsi applaudir l'Orchestre de la Suisse Romande, le Philharmonia Orchestra de Londres avec un concerto pour clarinette, Gérard Depardieu chantant Barbara, Renaud Capuçon avec la Menuhin Academy ou le Béjart Ballet Lausanne dans sa chorégraphie sur une musique qui lie Queen et Mozart.

Le programme détaillé figure dans ce journal. Alors, autant parler des coups de coeur ! La soirée Métamorphoses propose un concerto pour piano aux sonorités contemporaines : « Connexions », commandité par le Rosey Concert Hall avec la participation de solistes de la Menuhin Academy. Une chance inouïe pour de jeunes artistes de s'exprimer devant un nombreux public dans une salle à l’acoustique exceptionnelle. Une première mondiale !

Parlant de première, la pianiste Khatia Buniatishvili avait donné un concerto avec le Royal Philharmonic Orchestra dirigé par Charles Dutoit en 2016, alors qu’elle était au début de sa brillante carrière. Elle revient au sommet de sa gloire avec l’OSR en novembre ! Elle fera écho au récital de piano de la pianiste vénézuelienne Gabriela Montero dont les concerts d’improvisation sont très didactiques. Elle a un programme de base qu’elle adapte en fonction des demandes du public, explications à la clef. Cette manière de travailler en osmose avec les spectateurs fait tout son charme.


Pour parvenir à un bon niveau, tout musicien doit s'entraîner sans compter les heures, reprendre mille fois les mêmes accords ou passages. Pourtant, Pink Martini chante dans son style pop jazz "Je ne veux pas travailler ! " avec audace et détachement. Joli clin d'oeil dans une salle située sur un campus ! Cet humour décalé sera certainement apprécié...

Le Rosey Concert Hall est donc un carrefour multiculturel qui rassemble des élèves venus de partout dans le monde, de nombreux artistes et le public de la région. Une chance pour une meilleure compréhension mutuelle, une foison de découvertes uniques tout près d'ici.

Plus d'infos : www.roseyconcerthall.ch

auteur : Anne Lise Berger-Bapst

<< retour