15.04.2022 par SSP
num.318 mai 2022 p.06
Série passé-présent # 6 : La maison du Radis

Située entre l'immeuble qui abrite l'IMAD et le chemin de Versoix-la-Ville, la maison du Radis est bien connue des élèves de Montfleury qui y mangent les midi auprès du GIAP, et des parents qui peuvent y confier leur enfant pour un accueil parascolaire les mercredi grâce à l'association le Rado. Pendant le congé pascal, le vénérable cerisier à fleurs de la cour y a resplendi en d'innombrables grappes roses. Cette floraison extraordinaire jetait un éclat intemporel sur un lieu qui - plus encore que ce cerisier - a traversé les siècles.

Le chemin de Versoix-la-Ville porte un nom riche en histoire et cette maison en fait largement partie, car c'est une des plus anciennes de la commune. Présente déjà sur un plan de 1769, avec sa large assise, son toit à deux pans, ses fenêtres basses, un côté grange et un côté logement ; un petit détail la ramène au moins au siècle précédent. En effet, du côté du chemin de Versoix-la-Ville, une petite accolade sur l'encadrement de la fenêtre renvoie à la mode du 17ème siècle, peut-être même avant.

Avant d'être entouré et investi par les enfants, ce bâtiment a changé maintes fois de propriétaires, mais comme pour les écoles, on peut dire que loin de leur porter préjudice la présence de la jeunesse est un facteur de longévité pour les maisons. Celle-ci, qui était sous son meilleur jour en ce début d'avril grace au cerisier à fleurs, semble bien partie pour traverser encore ce siècle.

Le mois prochain : l'arbre mort du chemin du chemin de la Fernasse.

 

 

auteur : Sarah Schmid-Perez

<< retour