16.06.2022 par JROC
num.320 juillet-août 2022 p.24
Un moteur de bateau à hydrogène et aux énergies renouvelables ? Chimérique ou réaliste ?

Découvrez le défi de BAMS

BAMS, c’est le nom d’un groupe de jeunes de notre région sélectionnés parmi 130 équipes candidates dans le cadre d’un programme visant à rechercher des solutions pour diminuer l’influence de la pollution sur les océans et les lacs.
Ce programme a été proposé dans toute l’Europe, mais essentiellement aux candidats francophones. Seule équipe suisse sélectionnée, BAMS a été choisi pour la teneur de son projet et la dynamique du groupe.

Qu’est-ce que le programme Pangea et qui en est à l’origine ?
Pangea est un programme éducatif proposé par Mike Horn pour la première fois il y a 10 ans. Il s’adressait a plus de 200 jeunes à travers le monde pour les amener à découvrir l’impact et les enjeux des changements climatiques dans des zones éloignées des nôtres, là où les conséquences sont bien plus importantes qu’ici.
Pangea X est une relance du projet initial sous forme de mise en œuvre d’actions concrètes par les jeunes. Le but étant de leur proposer un tremplin pour la réalisation de leurs idées.

En quoi consiste le projet de BAMS ?
Le projet de BAMS : un moteur à hydrogène fonctionnant avec des énergies renouvelables.
Il est né de leur volonté de vouloir changer les choses, créer, innover, mener un projet à bien et saisir l’opportunité qui leur est offerte. Le déclic se produit lors d’un voyage du groupe dans une partie désertique de l’Espagne.

Lors d’un entretien avec Marc et Aline, ils nous confient :
« Pour l’instant le moteur est au stade de l’idée et de la préparation. Mais au-delà la partie technique, ce qui nous a paru primordial, c’est de rendre accessible au plus grand nombre les modes de déplacements alternatifs.
Contrairement à celui de l’automobile, dans le monde du nautisme, il n’existe que très peu de solutions efficientes. L’idée c’est de proposé un kit à tout le monde. Il faut que les propriétaires puissent garder le bateau auquel ils sont attachés, mais remplacer leur moteur thermique par un moteur qui soit plus propre.
Nos cibles : les bateaux de plaisance de taille moyenne, les bateaux touristiques et de location ainsi que ceux servant aux activités portuaires. Cette solution ne sera pas adaptée pour les gros navires.
Les avantages sont considérables en matière de pollution de l’eau, de l’air et sonore. Vaste défi mais, c’est justement là où le soutien de Pangea X prend tout son sens ».

Rohrer Bastian : Responsable technique. Il est en dernière année d'étude d'ingénieur en informatique industrielle et systèmes automatisés à HE-Arc de Neuchâtel.
Lavanchy Aline : Responsable de la communication et marketing. Elle est étudiante à Hes-so à Sierre en filière tourisme.
Klinckmann Marc : Chef de projet. Il est apprenti mécatronicien et a ouvert son entreprise d'aménagement de vans - Swiss Liberty Vans.
Salvador Sofia : Responsable administratif, diplômée en psychologie.


BAMS représente la personnification de la jeune génération, très consciente des défis à relever pour changer nos habitudes. L’espèce humaine n’aura pas d’autres choix que de s’adapter. Leur projet de protéger les eco-systèmes marins en diminuant la diffusion de CO2 et les gaz toxiques dans l’eau mérite vraiment d’être soutenu.

Ce QR code pour les suivre ou les contacter sur le net.
Jacques Rochat

auteur : Jacques Rochat

<< retour