19.08.2022 par ro
num.321 septembre 2022 p.24
Malice (rubrique littéraire)

Malice

Elle le sait. Il est presque 18h30; nous ne pourrons pas atteindre Versoix avant la nuit. La malice de la sorcière, inépuisable et contagieuse, rampe sur le chemin et se régale de la trace écarlate laissée par la patte blessée de Rocky. Les forêts de Versoix semblent ordinaires, mais elles ne le sont pas. Leur apparente normalité n'est qu'une façade pour les personnes non averties. J'aimerais me compter parmi elles, mais je ne peux pas. Je sais qui les habite à l'ombre de leurs arbres, derrière les buissons et sur les chemins cachés. Elle le sait. Les échos de son rire parviennent encore à nos oreilles lorsque Rocky s'effondre. Elle le voulait depuis le début. Et elle l'aura. Je n'avais pas le choix ! Je ne savais pas que le prix de l'amour n'était pas la vie, mais la mort. La lumière dans les yeux de Rocky diminue. Je n'y vois que de la peur, un voile de tristesse pour m'avoir laissé, moi, son seul ami, sans savoir qu'aujourd'hui, il n'est qu'une offrande. La malice de la sorcière l'envahit, et enfin, au bout du chemin, effrayé, j'entends sa voix, la voix de la femme qui ne sait pas pourquoi elle est là, sur ce chemin caché ; la femme qui, quelques minutes auparavant, ne savait pas qu'elle m'aimait.

Danilo Rayo

auteur : rédacteur occasionnel

<< retour