10.10.2022 par MMi
num.323 novembre 2022 p.08
Conseil municipal du 10 octobre

Présentation du projet de budget 2023 de la ville de Versoix
Mme Tchamkerten présente un projet de budget ambitieux pour l’an prochain pour une transition énergétique nécessaire mais très coûteuse :
45,4 millions de charges réparties dans différent secteurs
• charges du personnel (34 % du budget global) : montant en plus pour le secteur de l’informatique, de la communication, renforcement du service bâtiment gérance ainsi que de la police municipale avec un plein temps dès septembre (reprise de l’école) plus une indexation et une augmentation de salaire
• charges de transfert : retour de VersoixRoule, subvention pour l’achat et la réparation de vélos (encourager développement durable), ajustements pour la culture, les sports et les divers
• les biens et services (23 % du budget global) : hausse des prix d’énergie et traitement des déchets, nouveaux projets et prestations, hausse des prix générale (matériaux et services)
• les amortissements du patrimoine
• les charges financières : taux d’intérêt, augmentation pour les entretiens de terrain, les patrimoines financiers, frais de renouvellement d’emprunts
• total d’impôts pour les personnes physiques et morales 28,5 millions
• revenus fiscaux de 32,9 millions
• autres revenus (repas des cuisines scolaires, location appartements, abonnements, recettes des parkings, redevance SIG, FestiChoc) de plus de 11,500 millions
• taux d’auto-financement à 9,6 millions
• investissements pour le patrimoine administratif et financier à 9,7 millions
Résumé : charges en forte hausse puisque les prix augmentent depuis le début de l’année ainsi qu’un effet de rattrapage par rapport aux derniers budgets surtout celui de 2022 qui était très serré ; rendez-vous le 21 novembre pour le vote du budget
Passons aux délibérations
• «Crédit de CHF 820’425.- pour la construction d’un nouveau bâtiment pour l’infirmerie et les gardiens de piscine du Centre Sportif de Versoix, avec travaux annexes et installation de panneaux solaires photovoltaïques» accepté par 18 voix, 5 refus et 1 abstention
• «Crédit de CHF 132’000.- pour l’installation de panneaux solaires photovoltaïques sur la toiture de l’immeuble du Boléro» accepté à l’unanimité.
Présentation de Mme Sauter- Caillet : «Afin de répondre partiellement aux motions déposées le 12 septembre 2011 et le 25 septembre 2019, une étude de faisabilité des nouvelles potentialités communales pour l’installation de panneaux solaires photovoltaïques a été réalisée fin 2020. Parmi les diverses possibilités proposées, le bâtiment du Boléro a été mis en évidence. En raison des emprises, des super structures, d’ascenseurs et des conduits de ventilation en toiture, l’installation étudiée possède aujourd’hui une surface de 125m2 de panneaux solaires par rapport à une surface de toiture totale d’environ 467m2 brute. La couverture solaire représenterait donc 27 % de la surface totale du toit. Cette installation permettra de générer une puissance totale de24kWcet22MWhpar an, soit l’équivalent de 6,6 % de la consommation annuelle du bâtiment et du parking. Toutefois, cette dernière est bien plus importante que la production photovoltaïques proposée due à une exploitation tant diurne que nocturne avec notamment l’éclairage et la ventilation du parking qui représente environ 60 % de la consommation totale du site. L’électricité produite par cette installation photovoltaïque sera ainsi directement auto consommée durant toute l’année. Pour finir, il serait judicieux de choisir des panneaux dont l’assemblage soit fait en Suisse ou du moins en Europe.»
• «Crédit de CHF 1’100’000.- réaménagement et mise en zone de rencontre 20km/h – chemin de Pré-Colomb, mise à ciel ouvert du bief de Pont-Céard et aménagement du parvis côté route de Suisse» accepté à l’unanimité.
Motions
•M11«Pourunemiseà disposition systématique des documents d’accompagnements des séances du Conseil municipal sur Internet» acceptée par 22 voix et 2 abstentions.
• M 12 «Pour rénover le cynodrome afin de le mettre à disposition des associations et de la population versoisienne»
Projet présenté par les groupes PDC le Centre, PLR et les Verts.
Le Conseil municipal de la ville de Versoix, vu l’article 29 de son règlement, considérant que l’ancien cynodrome est laissé à l’abandon depuis 2016, ce qui le rend inutilisable, que la surface de course a été rendue à la zone agricole qui est maintenant exploitée par un agriculteur versoisien, qu’une partie du parking est déjà en cours de désaffectation au profit d’une renaturation par l’État, que ces bâtiments sont situés dans un environnement forestier très recherché par la population et qui présente un potentiel manifeste en faveur des familles et des associations de Versoix, que ces bâtiments peuvent vivre une seconde vie et trouver leur utilité dans une commune où les espaces publics sont très sollicités par toutes les classes d’âge de la population, que les différents espaces extérieurs une fois aménagés et éléments bâtis une fois rénovés peuvent satisfaire de nombreuses activités de plein air tout en permettant de disposer de locaux pouvant être fermés et chauffés. Les groupes PDC le Centre, PLR et les Verts demandent au CA d’inscrire au budget des investissements un montant pour permettre la rénovation des bâtiments existants, de demander à l’État de retarder le changement d’affectation du parking et de prévoir une exploitation de type participative.
La motion est renvoyée en commission Bâtiment Gérance et Protection de la Population (BGPP) avec 18 voix contre 6 abstentions.
L’amendement de la mise à dispostion du lieu toute l’année est refusé 10 non contre 8 oui et 6 abstentions.
• M 13 «Pour la réalisation en urgence de nouvelles places de crèche» refusée par 18 voix et 1 abstention.
• M 14 «Création d’une fondation intercommunale pour les infrastructures sportives» renvoyée en commission Culture Sport et Manifestation.
M. Leiser présente la motion fondée par les groupes des Verts, du PLR, du PDC ainsi que le Conseil municipal indépendant dans le but que notre région, située sur la rive droite du lac, se compose de plusieurs petites communes dont les ressources sont limitées, que notre région genevoise située sur la rive droite du lac se compose actuellement de plus de 36 000 personnes si l’on considère les communes Versoix, Bellevue, Genthod, Collex-Bossy, Chambésy, Grand Sacconex et Céligny, que la population et la configuration fiscale des petites communes voisines sont en mutation, qu’un tel bassin de population ne peut plus se contenter de solutions très locales ne répondant qu’à des besoins de base souvent trop limités, que certaines infrastructures n’existent pas ou sont insuffisantes et que de nouvelles disciplines sportives apparaissent régulièrement, que les infrastructures régionales actuelles sont pour le plus souvent vieillissantes et nécessitent une rénovation, que nous menons une politique en faveur de la santé et du social qui nécessite aussi un soutien des activités sportives, que le réseau et la cadence des transports publics se sont nettement développés et permettent désormais des déplacements réguliers d’une commune à l’autre, que la centralisation des pôles d’excellence permettrait d’intéressantes économies d’échelle notamment le maintien de ressources techniques, énergétiques et humaines. Ainsi, le CA est invité à travailler avec leurs homologues et communes de la rive droite, afin de créer une fondation intercommunale en charge de la gestion des infrastructures sportives comme cela existe sur la rive gauche.
• M 7-A Rapport du Conseil administratif concernant la motion «Pour établir une stratégie permettant d’assurer une continuité d’une présence efficace de la Police municipale sur le terrain de Versoix»

 

auteur : Maria Mehdi

<< retour