02.10.2022 par ro
num.323 novembre 2022 p.20
Hommage à Jean-Claude Rothlisberger

Hommage à une figure politique engagée tant pour sa commune que pour son prochain
Jean-Claude Rothlisberger

  • Membre actif du Parti Socialiste depuis 1963
  • ConseillermunicipalàVersoix de 1979 à 1983 et de 1998 à 2020
  • Président du Conseil municipal de Versoix de juin 2004 à mai 2005
  • Président de la fondation du Bourg de 1998 à 2002
  • Président de l’AFI de 1998 à 2002 (association regroupant 9 fondations immobilières de droit public)
  • Membre du Conseil de la fondation immobilière Samuel May à Versoix de 2003 à 2020
  • Membre du Conseil de la fondation EMS de Bon-Séjour de 2006 à 2020

Jean-Claude Rothlisberger faisait indéniablement partie de ces « gens qui comptent » au sein d’une collectivité telle que la Ville de Versoix, pour laquelle il s’est engagé sans relâche et sans compter.
Tout jeune, il s’est engagé au Parti Socialiste, puis il a été élu au Conseil municipal. Son intérêt et sa passion pour la chose publique l’ont aussi conduit dans le domaine des fondations immobilières de droit publique en faveur desquelles il s’est beaucoup investi.
Œuvrer pour le bien général et pour que chacun puisse se loger à des conditions accessibles lui tenait tout particulièrement à cœur.
Nombreuses et nombreux sont celles et ceux, qui sans même le savoir, peuvent lui adresser leur reconnaissance.
Jean-Claude était apprécié de tous. Il s’intéressait à son prochain, savait travailler dans le sens de l’intérêt général. C’est ainsi qu’il a présidé bon nombre de fondations et de commissions politiques dans le cadre desquelles il était reconnu pour sa capacité de fédérer, de faire avancer les dossiers et ses conseils techniques étaient souvent les bienvenus.

Bien que discret de nature, avec un bon sens de l’humour et la capacité d’avoir « le mot qu’il faut », il savait toutefois aussi se faire entendre. Son franc parler et parfois aussi ses « coups de gueule » bien placés faisaient de lui un élément incontournable de la scène politique locale.
Notre douleur est celle de perdre un Ami de longue date avec lequel nous partagions tant de souvenirs, et notre reconnaissance est celle d’avoir pu faire un bout de chemin à ses côtés, durant plusieurs décennies.

Tes amis de longue date du Conseil municipal,
J.-M. Leiser ; J.-P. Piccot ; D. Ricci ; R. Schneckenburger

auteur : rédacteur occasionnel

<< retour