27.11.2022 par MMi
num.324 déc.2022-janv.2023 p.12
CM du lundi 21 novembre 2022

De nouveau question de budget lors de ce long Conseil municipal lors des délibérations.

• D 19 Budget 2023 de la Fondation communale de Versoix pour la petite enfance accepté à l’unanimité.

• D 20 Budget 2023 de la Ville de Versoix présenté par M. Marquis, rapporteur de la Commission des finances, qui commence par rappeler globalement la présentation faite par Mme Tchamkerten lors du dernier Conseil municipal, relève du côté des investissements que l’enveloppe 2023 atteint 8 millions de francs pour une capacité d’autofinancement de 4,3 millions ; la Comission poursuivra et achèvera, indépendamment du budget 2023, sa réflexion autour des priorités en matière d’investissement lors de sa prochaine séance. La dette resterait stable à 50 millions et les intérêts de celle-ci repartirait à la hausse pour 30 milles francs, raison de la hausse des taux. Ensuite, la Commission s’est concentrée sur les aspects thématiques du budget relevant des ressources humaines, de l’administration générale et de la promotion économique. Elle a également discuté dans le détail des questions financières transversales à peine évoquées. La Commission a approuvé l’augmentation du taux d’activité de la déléguée à la promotion économique à 60 %. Une majorité de la Commission a en revanche refusé la création d’un nouveau poste à mi-temps à la communication après avoir refusé la création d’un journal communal, car elle considère qu’il convient d’exploiter les outils existants tel que le nouveau site internet plutôt que de créer un nouveau vecteur papier tout en constatant que la situation de Versoix est particulière puisqu’il faut tenir compte du mensuel indépendant bien connu, Versoix Région, auquel la Mairie achète une double page tous les mois. La minorité considère, au contraire, qu’il convient de doter la Mairie d’un nouvel outil pour exposer ses projets et accomplissements dans des articles de fond plus longs, détaillés et sur un papier de qualité. Quant aux mécanismes salariaux, le Conseil administratif a suggéré l’audition de représentant de la Commission du personnel en insistant sur une revalorisation des salaires et indiquant que la Commune de Versoix était un bon employer. Sur quoi la Commission a discuté de la proposition du Conseil administratif d’octroyer une augmentation annuelle de 1,2 % en moyenne plus une indexation spéciale de tous les salaires de 3 %. La Commission unanime a reconnu la nécessité de soutenir les collaborateurs de la Mairie en octroyant à la fois une augmentation et une indexation des traitements compte tenu de l’inflation. Elle a constaté que la grille salariale, communale, composée de cinq classes uniquement, est inadaptée pour la gestion d’une administration de plus de 100 collaborateurs ; toutes les fonctions sont réparties dans ces cinq classes, aucun échelon annuel n’est défini et visible. La Commission invite donc le Conseil administratif à mettre en œuvre une étude pour aboutir à un système transparent. En somme, le budget met l’accent sur la lutte proactive contre l’isolement des seniors, sur la rénovation des bâtiments communaux à des fins d’économies d’énergie, sur la sécurité proximité et prévoit une double revalorisation des traitements des membres de l’administration tout en visant à protéger le pouvoir d’achat des salaires les moins élevés.

Le Centre soutiendra le budget tel que présenté par le Conseil administratif. Quant aux Verts, ils saluent le travail du Conseil administratif et des services communaux dans l’élaboration du budget ainsi que pour les réponses aux nombreuses questions qui ont été posées durant le travail d’analyse fine accomplie, et suite à un commentaire complet de M. Pinto-Pereira, s’associent à une évolution nuancée de la version de budget présentée par le Conseil administratif dans les quelques domaines où ils n’ont pas été convaincus, afin d’entrer cette logique de priorité qui doit garantir, malgré un budget déficitaire, des finances saines et la capacité de notre commune à investir dans la transition économique.

Suite à une suspension de conseil, cinq amendements ont été présentés et votés dont un concernant le projet de journal de la Mairie. Le Conseil administratif a décidé d’en proposer un, proposition qui avait déjà été formulée il y a cinq ans et réfusée à l’unanimité ; les membres du PLR n’ont depuis pas changé d’avis. Concernant la ligne imprimée, le Centre est d’avis que le support de Versoix Région n’est pas un journal communal de la ville de Versoix et n’est pas adéquat pour traiter et développer dans le détail les sujets importants. De plus, il considère que le site internet n’est pas suffisant pour faire de l’information et soutient pour cela le projet de journal de la Mairie. Selon les Verts, en voulant créer un journal de l’autorité communale, le CA montre qu’il ne réalise pas la chance qu’il a à travers le Versoix Région un journal local qui vit depuis trente ans grâce à une équipe de volontaires qui ne sont pas des journalistes professionnels. Si la Mairie a besoin de plus de place pour ses communications, qu’elle ne cherche pas à développer un nouveau média écrit, mais qu’elle discute avec les responsables du Versoix Région, afin d’augmenter sa présence dans ce journal, comme elle l’a fait par deux fois cette année. Ce à quoi Mme Enhas répond que le but est uniquement de communiquer différemment et non de mettre en question le Versoix Région ; seulement ce dernier ne laisse pas assez libre de leur communications puisqu’ils sont tenu à un certain nombre de page et sont liés au rythme de publication du Versoix Région.

En résumé :

A 1 : Réduction de 50´000.- (sur le montant proposé de 120 ‘000.-) sur les lignes honoraires pour diagnostic et frais d’avocats accepté par 16 voix et 8 refus.

A 2 : Réduction de 50’000.- (sur la variation de +128’100.- par rapport au budget 2022) sur les imprimés concernant les publications des infos de la Mairie acceptés par 16 voix et 8 refus.

A 3 : Refus d’augmenter un demi-poste (EPT) pour la Communication acceptés par 16 voix et 8 refus.

A 4: Au lieu de l’indexation salariale de 3% contenue dans le projet de budget, la CFA propose une indexation de 2% plus une prime de 500.- sur les trois classes inférieures de salaire. Après discussions et interruptions de séances, l’amendement voté est que l’indexation soit de 2,5% au lieu des 3% figurant dans le projet de budget de Versoix. Il est accepté par 16 voix et 8 refus.

À ce moment, le personnel communal présent dans le public quitte la salle.

A 5: M. Leiser (indépendant) propose de réduire le centime additionnel de 45,5 à 45,0. Ce nouvel amendement, qui n’avait pas été discuté en commission, est refusé par 21 voix, un oui et deux abstentions.

Le vote nominatif final sur le budget, en comprenant les amendements acceptés, est accepté avec 20 voix et 4 abstentions.

• D 13 Crédit de CHF 265’000.- au STVEP pour l’achat d’engins et de CHF 79’000.- au Secrétariat général (Police municipale) pour l’achat d’un véhicule de patrouille accepté avec 23 voix et une abstention.

• D 14 Crédit d’étude de CHF 180’000.- pour la rénovation et la remise aux normes de la buvette de Port-Choiseul accepté avec 23 voix et un recusé.

• D 15 Crédit de CHF 461’200.- destiné à alimenter le Fonds intercommunal pour le développement urbain (FIDU) accepté à l’unanimité.

Passons aux motions de la soirée.

• M 8-A Rapport du Conseil administratif concernant la motion «Stratégie judiciaire de la Mairie contre des médias et des journalistes : STOP aux dépenses !»

• M 11-A Rapport du Conseil administratif concernant la motion «Pour une mise à disposition systématique des documents d’accompagnement des séances du Conseil municipal sur Internet»

 

 

auteur : Maria Mehdi

<< retour