recherche
 
 
20.01.2018 par PAD
num.275 février 2018 p.06
Prises de position sur la mise à l'enquête publique du PSIA

Cette mise à l'enquête du Plan Sectoriel de l'Infrastructure Aéronautique relatif à l'aéroport de Genève (PSIA) - élaboré par l'OFAC (Office Fédéral de l'Aviation Civile) visiblement avec une large participation de Genève-Aéroport et du Conseil d'Etat - s'est terminée le 8 janvier pour les associations et les individus. 
Dans cette procédure, la CARPE -Coordination pour un Aéroport Respectueux de la Population et de l'Environnement - à l'origine de l'initiative sur ce sujet - a rendu une prise de position très complète et documentée, accompagnée de demandes précises. Ce texte peut être lu ou téléchargé sur le site www.carpe.ch ou en fin de cet article, sur le site versoix-region.ch. Il pourra inspirer la réflexion des autorités dont les prises de positions sont attendues à la mi-mars.
Actuellement, la CARPE a reçu copie de quarante-cinq prises de position transmises à l'OFAC. Parmi celles-ci une vingtaine proviennent d'associations (dont 6 domiciliées à Versoix : ADMF, AIRB, APECO, ARAG, Les Verts, PS) et totalisent 90 pages de remarques; le reste provient de résidents (dont la moitié émanent de Versoix, de Genthod ou de Bellevue).

Il n'est pas possible de résumer ici l'ensemble des observations émises (environ 150 pages fort intéressantes) mais la plupart concluent que ce projet de fiche PSIA est inacceptable sous la forme présentée le 15 novembre qui ne tient compte que de l'aspect économique en misant sur une croissance constante du trafic aérien et des horaires, sans égards pour la santé des habitants survolés et plus largement pour la santé publique et la préservation du climat à Genève et en France voisine.

C'est maintenant au tour des autorités cantonales et communales genevoises et vaudoises, et de la France, de prendre position - par rapport à ce PSIA et aux prises de position des particuliers et des associations - et d'envoyer leurs observations à l'OFAC avant le 16 mars 2018.
Ensuite, la fiche PSIA sera, nous l'espérons encore, largement modifiée pour tenir compte de l'ensemble des observations émises, avant d'être adoptée par le Conseil fédéral au cours du 2e semestre 2018.

Dans l'intervalle, la votation sur l'initiative populaire cantonale constitutionnelle déposée à fin 2016 "Pour un pilotage démocratique de l'aéroport de Genève" devrait avoir lieu.

Nous espérons que ces prises de position conjuguées de la population et des associations, suivies de celles des communes, parviendront à calmer les ambitions démesurées de Genève-Aéroport et du Conseil d'Etat, au profit d'une application plus stricte des lois, notamment des articles 157 et 158 de la Constitution genevoise qui précisent en ce qui concerne les tâches publiques et l'environnement

Art. 157 Principes 

1 L’Etat protège les êtres humains et leur environnement. 

2 Il lutte contre toute forme de pollution et met en œuvre les principes de prévention, de précaution et d’imputation des coûts aux pollueurs. 

3 L’exploitation des ressources naturelles, notamment l’eau, l’air, le sol, le sous-sol, la forêt, la biodiversité et le paysage, doit être compatible avec leur durabilité. 

Art. 158 Climat 
L’Etat met en œuvre des politiques propres à réduire les gaz à effet de serre.

dont les articles sont largement contredits par cette version du PSIA qui prévoit un mouvement d'avion chaque 90 secondes à l'horizon 2030 et 25 millions de passagers par an à cette échéance (+50% par rapport à 2017).

Et après ? On continue ... et c'est l'aéroport qui pilotera le Canton de Genève, l'aménagement de son territoire et le déménagement des 50'000 habitants sur-volés !
Il est temps de se mobiliser pour demander de stabiliser le trafic aérien à Genève et de supprimer progressivement les mouvements entre 22h et 6h afin de pouvoir disposer de 8 heures de tranquillité, comme recommandé par l'OMS. Genève est un aéroport urbain ! Il doit donc y avoir des limites. C'est ce que demandent la plupart des prises de position reçues.

PS : Vous trouverez sur le site carpe.ch et sur le site versoix-region.ch, les liens vers les prises de position de la CARPE, de l'ARAG (Association des riverains de l'Aéroport de Genève) et de l'ADMF (Association de Défense du quartier Molard-Fayards à Versoix) et celles provenant des autres associations de Versoix. Vous pouvez aussi réagir à ce problème en écrivant vos commentaires en fin de cet article (www.versoix-region.ch/....)

auteur : Pierre Dupanloup

<< retour  rafraîchir cette page

 0 réaction(s) sur "Prises de position sur la mise à l'enquête publique du PSIA"
Merci de vous inscrire avant de pouvoir réagir (gratuit).
login (email) 
pass 
Vous avez oublié votre mot de passe, vous voulez le recevoir par email:
email
Si vous n'avez pas de login pour ce site versoix-region.ch
Entrez vos nom ET prénom pour vérifier que vous n'êtes pas déjà répertorié
* nom* prénom
continuer